Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
2 avril 2010 5 02 /04 /avril /2010 16:27

 

 

Cette voiture a été lancée au Salon de Paris 1951 (modèle 1952).


C'est François Lehideux, patron de Ford SAF, qui est à l'origine du projet.Il ne supportait plus que Ford France se cantone à la fabrication de la Vedette qui commençait à doucement vieillir et reprit un projet de coach proposé par Farina et convia Jean Danino patron de Facel Vega.


Malheureusement, il n'avait pas grand'chose d'autre que le bon vieux V8 Ford, dont les origines remontaient à 1932, à proposer pour mettre dans l'écrin.

Dans un premier temps le V8 2158 Cm3 avait été violenté pour proposer 68 ch (contre 66 ch dans la Vedette) puis 74 ch par augmentation du taux de compression.


On se rendit compte bien vite que ce moteur était indigne d'un tel coupé, et on eut recourt au bon vieux V8 Matford dont la cylindrée était plus forte (2225 Cm3) qu'on passa à 2355 Cm3 ce qui permit de passer la puissance à 80 Ch comme sur la Citroën 15/6. La voiture était assemblée chez Facel Vega, ce qui permit à cette marque de développer ses propres modèles.


Le coupé proposé ici , n'est pas une Ford Comete mais une Ford Comete Monte Carlo qui sortit deux ans plus tard au salon de Bruxelles en Janvier 1954.


Pour ce dernier, ainsi que pour la Ford Vendôme, on eut recourt au V8 22 ch du camion cargo 5 tonnes Ford à moteur essence.

Ce V8 d'une cylindrée de 3923 Cm3 développait 105 ch (93 ch sur la Vendôme). Cette gamme de coupés prestigieux disparaîtra lors de l'acquisition de Ford SAF par Simca fin 1954


Merci à Frédéric pour les infos .

 

 

 

Apigne--143-.jpg

 

 

Apigne--144-.jpg

 

 

Apigne--145-.jpg

 

Apigne--146-.jpg

 

Apigne--147-.jpg

 

 

Apigne--148-.jpg

 

 

Apigne--150-.jpg

 

 

Apigne--152-.jpg

 

 

Repost 0
10 mars 2010 3 10 /03 /mars /2010 21:01

                                             

Il y a eue 4 générations de Ford Zodiac / Zéphir : MKI (1951 à 1956) / MKII (1956 à 1962) / MKIII (1962 à 1966) / MKIV(1966 à 1971).

Productions :

Zephyr MKI 152'600ex.

Zodiac MKI 22'634ex.

Zephyr MKII 221'000ex.

Zodiac MKII 80'000ex.

Zephyr MKIII (4cyl.) 105'000ex.

Zephyr MKIII (6cyl.) 107'000ex.

Zodiac MKIII 77'323ex.

Zephyr MKIV (4cyl.) 41'389ex.

Zephyr MKIV (6cyl.) 61'000ex.

Zodiac MKIV 46'836ex.

Quelques caractéristiques technique de la Zodiac MKIII:

 Moteur : Six cylindres en ligne, soupapes en tête, 2553 c.c. -Alésage 82,55 mm. Course 79,5 mm. Compression 8,5:1. (sur demande 7:1)- Puissance effective au frein 114 CV à 4800 t/min.-19,4 m.kg à 2900t/min.

Dimensions et poids : Longueur : 4,58 mètres / Largeur : 1,75 mètres / Hauteur : 1,46 mètres / Empattements : 2,718 mètres Garde au sol 17,1 cm / Poids : 1288 kg / avec surmultiplication 1303 kg / avec boite automatique 1315 kg.

Graissage : A pression avec pompe à huile montée extérieurement entraînée par engrenage oblique à partir de l'arbre à cames. Filtre à huile type débit total monté dans le corps de la pompe à huile. Capacité du carter avec rechange du filtre 4,8 litres. Capacité du carter sans rechange du filtre 4 litres.

Système de refroidissement : A l'eau par pompe centrifuge entraînée par courroie trapézoïdale à partir de la poulie du vilebrequin. Capacité 12 litres avec chaufferette.

Système électrique : Batterie 12Volts 57 Ampères/heure. allumage par bobine avec avance et retard automatiques.

Alimentation :
Carburateur simple inversé. Pompe à essence, mécanique à membrane. Capacité du réservoir 55 litres.

Transmission : Embrayage monodisque sec commandé hydrauliquement. Quatre vitesses avant, toutes à synchronisation type blocage, et une marche arrière. Capacité d'huile 1,4 litres.

Suspension : AVANT. Incorporée, indépendante, type Macpherson avec amortisseurs hydrauliques à double effet. Barres antiroulis. ARRIÈRE. Ressorts en lames semi-elliptiques longitudinaux, à extrémité effilées et garniture de caoutchouc artificiel entre les lames. Cinq lames par ressort.

Pneus : 6,40 x 13 à quatre plis nylon; facultatif sur demande, à flanc blanc, avec ou sans chambre à air.

Direction : Type à recirculation de billes. Volant bombé à deux bras, 43cm. dia. Rayon de braquage 5,25 m.

Commandes : Allumage et démarreur combinés. Commande d'avertisseur (anneau entier). Indicateur de direction. Clignoteur de phare avant. Commande de chauffage. Essuie-glace à vitesse réglable et lave glace combinés. Commande d'étrangleur. Commande sur plancher de la hauteur des faisceaux. Allume cigare.

Freins: Servo-assistés, commandés hydrauliquement; à disques (AV) et à tambours (AR).



info prise ici : link

Apigne--50-.jpg


Apigne--51-.jpg


Apigne--52-.jpg


Apigne--53-.jpg


Apigne--54-.jpg


Apigne--55-.jpg


Apigne--56-.jpg


Apigne--57-.jpg


Apigne--58-.jpg


Apigne--59-.jpg


Apigne--60-.jpg


Apigne--61-.jpg


Apigne--62-.jpg


Apigne--65-.jpg


Apigne--66-.jpg


Apigne--68-.jpg


Apigne--67-.jpg


Apigne--69-.jpg


Apigne--70-.jpg


Apigne--71-.jpg


Repost 0
14 février 2010 7 14 /02 /février /2010 13:45


fevrier-2010--27-.jpg

fevrier-2010--29-.jpg


fevrier-2010--28-.jpg

fevrier-2010--30-.jpg


fevrier-2010--31-.jpg


fevrier-2010--32-.jpg


février 2010 (33)


fevrier-2010--34-.jpg

fevrier-2010--35-.jpg


fevrier-2010--36-.jpg


fevrier-2010--37-.jpg


fevrier-2010--38-.jpg


fevrier-2010--39-.jpg



Repost 0
18 décembre 2009 5 18 /12 /décembre /2009 14:44

modéle 96 4V
motorisation : 4 cylindres en V  1500cc

il y a eu 300 véhicules importé à l'époque.



Apigne-Thelethon-09--214-.jpg


Apigne-Thelethon-09--215-.jpg


Apigne-Thelethon-09--208-.jpg


Apigne-Thelethon-09--203-.jpg


Apigne-Thelethon-09--204-.jpg


Apigne-Thelethon-09--217-.jpg


Apigne-Thelethon-09--212-.jpg


Apigne-Thelethon-09--210-.jpg


Apigne-Thelethon-09--211-.jpg


Apigne-Thelethon-09--209-.jpg

Apigne-Thelethon-09--218-.jpg

Apigne-Thelethon-09--219-.jpg


Apigne-Thelethon-09--220-.jpg


Apigne-Thelethon-09--207-.jpg


Apigne-Thelethon-09--216-.jpg

Apigne-Thelethon-09--213-.jpg

Apigne-Thelethon-09--205-.jpg


Repost 0
23 novembre 2009 1 23 /11 /novembre /2009 17:00

Constructeur Alpine
Classe GT
Moteur et transmission
Architecture moteur 4 en ligne essence
1 292cm3
Puissance maximale 135 ch
Transmission Propulsion
Poids et performances
Vitesse maximale 252 km/h
Châssis - Carrosserie
Carrosseries Coupé

















































Repost 0
6 novembre 2009 5 06 /11 /novembre /2009 18:40




Clément Bayard  modéle AM 3 de 1909
moteur 4 cylindres , 10 Cv

 


Gustave Adolphe Clement , après avoir fait fortune dans la fabrication de vélos, de voitures et de moteurs, se lance dans la construction de dirigeables.
En 1908, il fait construire par la société ASTRA le Clement-Bayard. L’entreprise Clement-Bayard construit dans ses usines de la Motte-Breuil, 6 dirigeables.

L’emblème de la société Clement-Bayard est la statue du chevalier Bayard. Monsieur Clement fait changer son patronyme en Clement-Bayard.
Au début de la guerre 1914-1918, sur 6 des dirigeables de l’armée Française, 3 sont des
Clement-Bayard.

Gustave Adolphe Clément, dit "Adolphe Clément" nait en 1855 dans l'Oise.
Il est représentant chez Dunlop à l'âge de la quarantaine.

En 1897, il fonde une société à Mézières de production d'écrous et de rayons de cycles. Il s'associe alors à Alexandre Darracq et la société Clément-Gladiator apparait.
Dès le début du XXè siècle est produite le premier véhicule avec une mécanique Panhard et Levassor (VCP-Panhard) ou De Dion.
Dès 1903, les voitures sortent sous le nom de Gladiator avec une transmission par chaîne et sous le nom Clément avec une "prise directe", c'est à dire un arbre de transmission.



Elles sont fabriquées à Levallois-Perret. D'autres voitures furent fabriquées en Ecosse sous la marque Stirling-Clement.
En Octobre 1903, Adolphe Clément se retire de l'usine Clément-Gladiator et perd par la même occasion de le droit d'utiliser le nom "Clément" pour sa marque. Il adopte alors le nom Clément-Bayard en l'honneur du célèbre chevalier "sans peur et sans reproche" qui libéra Mézières en 1521.

Clément est même autorisé par le Conseil d'Etat à changer son propre nom en 1909. Le chevalier Bayard devient alors l'emblème de la société. La gamme était d'abord de 3 modèles (9, 12, et 16CV) et la gamme s'enrichit en 1904 de deux nouveaux modèles (6 CV monocylindre, 7 CV bicylindre, 14Cv, 20 & 27 CV à 4 cylindres).

En 1905, il fonde avec Shrewberry et Talbot la marque Clément-Talbot qui deviendra plus tard la célèbre marque "Talbot". Il s'agit de commercialiser les Clément en Angleterre.
La gamme continua de s'étoffer progressant jusqu'à des moteur de 50/60 CV à 6 cylindres et 12 modèles constituaient la gamme à l'aube de la guerre. L'image de marque est alors assez précise : la radiateur venait se fixer sur le tablier permettant du coup un nez assez fin. Clément ne fabriquait pas seulement des voitures, mais aussi des vélos et des moteurs.

Il se lance en 1908 dans la fabrication de dirigeables. En 1910 le Clément-Bayard-II fut le premier à traverser la Manche, parcourant plus de 380 km en 6 heures.
L'armée en commande alors 3 exemplaires à Clément. Il confie la société à son fils Maurice en 1914, car Maurice est bien plus passionné que lui par l'aviation.
De fait il ne s'est jamais vraiment remis de la disparition de son fils Albert en 1907 lors d'une compétition automobile (Grand Prix de France).
La compagnie est vendue à Citroën en 1922 et Adolpe Clément-Bayard disparait en 1928 d'une crise cardiaque laissant derrière lui une œuvre  dans l'industrie française.







































































essuie glace à pince









































Repost 0
28 octobre 2009 3 28 /10 /octobre /2009 16:40





Type Usine : renault 5
3 portes => R1222
5 portes => R1392

Architecture structure :
traction avant, carrosserie monocoque
Poids à vide en ordre de marche(kg) = 785
Poids total maxi autorisé (PTMA) (kg) = 1115
Poids total roulant (PTR) (kg) = 1615

Moteur :
4 temps 4 cylindres par liquide en circuit hermétique
Cylindrée (cm3) 956
Alésage course (mm) 65 x 72
Taux de compression -
Puissance kW ISO -
Puissance Ch DIN 47 A trs/min 5500 Couple Nm ISO -
Couple mkg DIN 6,5 A trs/min 3000

Ventilation électrique

Boite de vitesses :
Nombre de rapports AV 4
Freinage : Double circuit -
Limiteur de pression
Roues AV disques
Roues AR tambours Assistance : -
Témoin de contrôle : -
Suspension :
4 roues indépendantes, barre de torsion longitudinales AV et transversales AR, barre anti-dévers à l'AV et à l'AR, amortisseurs hydrauliques téléscopiques Direction :
Nombre de tours de volant : 4,1 Diamètre de braquage entre trottoirs(m) : 9,75

Pneumatiques :
Tubeless à arceaux 135 SR 13

Capacités :
Volume du coffre (dm3) : 215 à 543

Réservoir (l) : 41

Performance :
Vitesse maximale(km/h) 135
Consommation aux 100 kms :
 A vitesse stabilisée à 90 km/h (l) -
A vitesse stabilisée à 120 km/h (l) -
Cycle urbain -



Lancée en 1972 sur le marché des petites voitures, alors dominé par la Renault 4 et la 2 CV de Citroën, la Renault 5 trouve très rapidement sa place. Plus performante et plus "sexy" que ses concurrentes, elle s'impose comme "la" petite voiture des années 1970-80. Une réussite technique et esthétique confirmée par un succès commercial avec plus de 5 millions de véhicules vendus.

le reste ici : link
































Repost 0
20 octobre 2009 2 20 /10 /octobre /2009 19:57

ASTON-MARTIN DB2 (1950 - 1959)
CARACTERISTIQUES TECHNIQUES ASTON-MARTIN DB2
MOTEUR Type:
6 cylindres en ligne 12 soupapes Position: longitudinal AV
Alimentation: 2 carburateurs SU Cylindrée (cm3): 2580 Alésage x course (mm): 78 x 90 Puissance maxi (ch à tr/mn): 107 à 5000 Puissance spécifique (ch/L): 41,5 Couple maxi (Nm à tr/mn): 180 à 2750 Couple spécifique (Nm/L): 69,8
TRANSMISSION AR Boîte de vitesses (rapports): 4 manuelle
ROUES Freins : tambours
POIDS Données constructeur (kg): 1120 Rapport poids/puissance (kg/ch): 10,6 PERFORMANCES Vitesse maxi (km/h): 165-190 (selon rapport de pont) 0 à 100 Km/h : 11"2





A la fin de la seconde guerre mondiale, bon nombre de constructeurs automobiles sont en graves difficultés financières.
La survie d'Aston Martin tient du miracle et à l'engouement particulier d'un riche industriel anglais, fabricant de tracteurs de son état, David Brown.
Il rachète la société en 1947 et dès 1948, remet l'entreprise sur les chemins de la gloire avec une victoire inespérée aux 24H de Spa. Une nouvelle ère s'ouvre alors pour Aston Martin, sous le règne des D.B...

Produite pendant 9 ans, l'Aston Martin DB2 est la concrétisation de la passion de David Brown pour les voitures de sport de grande qualité. La DB2 restera donc comme l'ambassadrice du grand retour de la firme au plan international, qui après avoir frôlé la faillite au lendemain de la guerre va poursuivre son ascencion vers les sommets de la catégorie naissante des "Grand Tourisme".
Pour les fanatiques de la marque, elle reste la meilleure lignée des Aston, celle qui privilégiait le plus le sport au confort.

PRODUCTION DB2 :

309 coupés, 100 cabriolets
DB2/4 MKI : 492 coupés, 73 cabriolets
DB2/4 MKII : 141 coupés, 24 cabriolets, 34 Fixed head coupés
DB2/4 MKIII : 551 exemplaires


















Repost 0
12 octobre 2009 1 12 /10 /octobre /2009 04:18




Ce camion est un De Dion Bouton.
Je fait des recherche , alors si vous en connaissez plus que moi laissez moi un commentaire avec les explications.
Merci d'avance

ALAIN

 

 

c'est bien un De Dion, que je connais pour l'avoir vu dans l'ancien garage des ETS DROUIN, dommage l'engin a été trafiqué, le pont est celui d'une pelleteuse, posé à l'envers, le pont d'origine ayant déclaré forfait!!!

 

merci a Formarier

 













Repost 0
11 octobre 2009 7 11 /10 /octobre /2009 10:16


Repost 0

Présentation

  • : Nos belles Anciennes ( alaud56 )
  • Nos belles Anciennes ( alaud56 )
  • : photos de véhicules anciens the old cars
  • Contact