Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
15 janvier 2009 4 15 /01 /janvier /2009 20:03

Moteur :  4 cylindres en ligne longitudinal
Cylindrée : 747.5 cm3 Alésage-course : 56 x 76 mm
Distribution : Soupapes latérales actionnées par tiges et culbuteurs
Alimentation : 1 carburateur Solex
Boîte de vitesses : mécanique à 3 rapports +MA
Châssis : Longerons métalliques et entretoises en tôle d'acier emboutis
 Carrosserie : coach 2 places en tôle d'acier et toit souple en simili cuir
Suspensions : ressort semi elliptique transversal à l'avant et ressorts demi cantilever à l'arrière, pont rigide Empattement : 1900 mm
Freins : à tambours commandés par tringles sur les quatre roues
Pneumatiques : Dunlop 4.00/19 Roues : à rayons en acier
Conduite : à droite


Jules Salomon a tiré les premières voitures d'André Citroën, mais a décidé de commencer par lui-même en 1928. Il a signé un accord de coopération avec Lucien Rosengart (1881-1976). Rosengart propriétaire d'une entreprise de 4500 employés qui fabriquent des pièces automobiles. Le premier modèle par les deux partenaires a été la Rosengart LR 2, une Austin Seven construit sous licence.

La LR 2 a connu un succès retentissant de sorte que la petite voiture a été rapidement suivie par d'autres. La Rosengart LR 4 a été dévoilé en 1931. Le véhicule a été propulsé par un moteur de s'ennuyer à 1097 cc. Le châssis de plus pourraient être fournies en tant que berline, coupé ou de camionnette de livraison. En 1932, Rosengart signé un contrat de licence avec Adler. A partir de ce moment, l'Allemand Adler Trumpf a été construit comme la Rosengart LR 500. Cette voiture a eu un 1650 cc, moteur à quatre cylindres qui a livré 38 ch.

Un autre modèle, le LR 130 est dérivé de l'Adler Primus. Lucien Rosengart et Jules Salomon jamais investi beaucoup d'argent dans le développement de leurs propres produits. Ils ont préféré acheter les droits. C'est pourquoi, juste avant la guerre, excepté «Austins» et «Adlers« l'usine fabriquait également Rosengart "Citroën". Toutefois, la carrosserie de la 539 RC Supertraction attend rien de tel que l'original français. La voiture attend beaucoup plus sportif. Le moteur, la boîte de vitesses et l'essieu avant l'origine de la Citroen 11. L'essieu arrière est par Adler.


Engine: 4-cylinder in-line longitudinal.
Capacity: 747.5 cm3 Bore-stroke: 56 x 76 mm.
Distribution: side-operated valves stems and tumblers.
 Power: 1 Solex carburetors.
Gearbox: Mechanical reports 3 + reverse. Chassis: Stringers metal struts sheet steel stamped.
Body: 2-seater coach sheet steel roof and soft imitation leather.
Suspension: semi-elliptical cross appears on the front and half cantilever springs in the rear deck rigid Wheelbase: 1900 mm.
 Brakes: drum ordered by links on four wheels.
Tires: Dunlop 4.00/19 Wheels: ray steel.
Driving: on the right.


Jules Salomon drew the first cars for Andre Citroen, but decided to start for himself in 1928. He signed a cooperation agreement with Lucien Rosengart (1881-1976). Rosengart owned a company with 4,500 employees which manufactured car parts. The first model by both partners was the Rosengart LR 2, an Austin Seven built under licence. The LR 2 was a resounding success so the small car was soon followed by more. The Rosengart LR 4 was unveiled in 1931.
The car was powered by an engine bored out to 1097 cc. The longer chassis could be supplied as a sedan, coupe or delivery van. In 1932 Rosengart signed a licensing contract with Adler. From that moment on,

the German Adler Trumpf was built as the Rosengart LR 500. This car had a 1650 cc, four-cylinder engine which delivered 38 bhp. Another model, the LR 130 was derived from the Adler Primus. Lucien Rosengart and Jules Salomon never invested much money in the development of their own products.
 They preferred to buy the rights. This why, just before the war besides 'Austins' and 'Adlers' the Rosengart factory also manufactured 'Citroens'. However, the bodywork of the LR 539 Supertraction looked nothing like the French original. The car looked a great deal more sporty. The engine, gearbox and front axle originated from the Citroen 11. The rear axle was by Adler.






















Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Nos belles Anciennes ( alaud56 )
  • Nos belles Anciennes ( alaud56 )
  • : photos de véhicules anciens the old cars
  • Contact